Comment nettoyer un bac à graisse : les conseils de SFA

Conseils 16/01/2023

Comment nettoyer un bac à graisse : les conseils de SFA

Les professionnels dont l’activité produit des matières graisseuses alimentaires ont l’obligation de s’équiper d’un bac à graisse. Cela concerne l’ensemble des métiers de bouche : restaurateurs, traiteurs, charcutiers, producteurs dotés d’un atelier de fabrication alimentaire, etc. Pour assurer le bon fonctionnement de cet équipement et éviter les mauvaises odeurs, il faut réaliser un nettoyage régulier. Nous vous proposons de découvrir pourquoi et comment nettoyer un bac à graisse.

Le bac à graisse : un équipement indispensable pour protéger les installations d’assainissement

Rétention des matières grasses et déchets solides

Un bac à graisse, ou bac dégraisseur, est un équipement qui s’installe directement en sortie du système d’évacuation des eaux usées d’une cuisine ou d’un atelier de préparation culinaire. Son rôle est de piéger les déchets solides et les graisses mélangées aux eaux usées. En effet, les activités de cuisson, le rinçage et de lavage des ustensiles culinaires et des plans de travail, ou encore l’usage d’un lave-vaisselle, introduisent graisses et débris organiques dans les eaux usées.

Protection des installations d’assainissement

Les déchets solides et les matières grasses mélangées aux eaux sales de la cuisine se déposent dans les canalisations d’évacuation d’eaux usées. Sans bac à graisse pour les retenir, elles entraîneraient leur colmatage progressif. Les dépôts graisseux pourraient également perturber le fonctionnement des pompes de relevage, voire dans certains cas de la filière d’épuration, privative ou publique.

Nettoyer le bac à graisse régulièrement : un gage d’efficacité

La régularité d’entretien d’un bac à graisse conditionne son bon fonctionnement. Mais pour savoir comment nettoyer un bac à graisse, il faut comprendre son fonctionnement. Cet équipement est conçu pour séparer les huiles et graisses de l’eau. En refroidissant, les matières grasses remontent à la surface et sont retenues, grâce à la conception particulière de la cuve. Pour le bon fonctionnement du système, et pour éviter les mauvaises odeurs, il faut les retirer régulièrement.

Un bac à graisse piège également les matières solides, non graisseuses, en les retenant dans un panier à grille ou en favorisant leur décantation en fond de cuve. Quel que soit le modèle dont vous disposez, il faut consulter la notice du fabricant pour savoir comment nettoyer un bac à graisse.

Comment nettoyer un bac à graisse ?

Pour savoir comment nettoyer un bac à graisse, il faut aussi s’intéresser à la conception de l’ouvrage. La procédure d’entretien n’est pas la même pour tous, même si le principe reste globalement le même.

Le nettoyage consiste à retirer la couche de graisse accumulée en surface et éliminer les déchets solides. Ensuite, il faut réaliser la vidange du bac à graisse pour nettoyer ses parois, puis le remplir d’eau propre pour le remettre en service. Nous allons vous expliquer comment nettoyer un bac à graisse avec l’exemple de la gamme Sanigrease T de SFA, des bacs à graisses hors-sol utilisés majoritairement par les professionnels.

Comment nettoyer un bac à graisse Sanigrease T 24 ?

Sanigrease T 24 est un bac à graisse nomade, destiné aux cuisines mobiles des food trucks, aux stands d’animation des salons et foires commerciales, ou à toute cuisine éphémère. Le nettoyage consiste à écrémer régulièrement la graisse en surface du bac, si nécessaire plusieurs fois par jour. La vidange totale et le nettoyage à l’eau chaude du T24 doit être réalisé en fin d’utilisation, ou une fois par semaine au minimum. La notice rappelle comment nettoyer ce bac à graisse nomade.

Comment bien entretenir les autres modèles Sanigrease T ?

Les autres modèles de bac à graisse Sanigrease T sont destinés à équiper les plonges des restaurants, pour des capacités allant jusqu’à 100 couverts. Là aussi, chaque propriétaire doit savoir comment nettoyer un bac à graisse pour pouvoir procéder à son entretien.

La fréquence de nettoyage dépend bien sûr de la charge de l’activité. Ainsi, chaque semaine, ou plusieurs fois par semaine si nécessaire, il faut démonter le tamis pour jeter les différents débris alimentaires accumulés. Il faut également procéder au soutirage des graisses, grâce à la vanne prévue à cet effet.

Une fois par mois, cette opération doit être complétée d’une vidange du bac à graisse, grâce à la vanne installée en partie basse. Une fois le bac vide, il faut refermer la vanne et nettoyer les parois à l’eau chaude, puis remplir le bac à graisse d’eau propre pour le remettre en service.

Que faire des graisses ?

Maintenant que vous savez comment nettoyer un bac à graisse de la gamme Sanigrease T de SFA, vous vous demandez peut-être quoi faire des résidus graisseux ? Il vous suffit de les stocker dans des bidons étanches prévus à cet effet. Lorsqu’ils sont pleins, contactez le service chargé de la collecte des graisses d’origine alimentaire dans votre secteur, ou à un vidangeur agréé, pour leur élimination en vue d’une revalorisation.

En complément de la gamme de bacs à graisse Sanigrease T, SFA propose aussi des séparateurs de graisses. Ces équipements de volume plus conséquent, hors sol ou enterrés, sont destinés aux établissements de capacité supérieure à 100 couverts. Leur entretien fait l’objet de modes opératoires différents et nécessite le recours systématique à un vidangeur professionnel équipé d’un camion hydrocureur.