Pourquoi installer un bac à graisses dans votre restaurant ?

En apprendre plus 28/10/2022

Pourquoi installer un bac à graisses dans votre restaurant ?

Le fonctionnement des cuisines de restaurant ou des cuisines collectives génère différents types de déchets. Selon leur nature, ces résidus de préparation des plats sont chargés de matières graisseuses, huileuses ou de macro-déchets. Si elles ne sont pas traitées en amont du conduit d’évacuation des eaux usées, les graisses finissent par se déposer sur les parois des canalisations et obstruer ces dernières. L’installation d’un bac à graisses permet de remédier à ce problème. Un séparateur de graisses permet aussi d’éviter que celle-ci s’insère dans le circuit collectif de traitement des eaux. Qu’est-ce qu’un bac à graisses ? Quelle est la réglementation pour un bac à graisses ? Comment choisir un séparateur de graisses ? Voici les réponses !

Qu’est-ce qu’un bac à graisses ?

Le bac à graisses est un appareil destiné à retenir à la source les graisses, les huiles et les macro-déchets produits par les activités d’une cuisine. Ce dispositif gravitaire bloque les matières grasses et les détritus afin de les empêcher de polluer les eaux et les équipements d’assainissement publics. Le séparateur de graisses intervient donc en amont de l’évacuation des eaux usées, avant que celles-ci soient refoulées dans le conduit en direction du réseau d’assainissement. Il s’agit d’un appareil compact qui peut être enterré ou posé. Le séparateur de graisses à enterrer est habituellement privilégié dans le cadre d’une cuisine de restauration collective. Cela va du restaurant ou de l’hôtel jusqu’à l’EHPAD ou l’hôpital, en passant par la cantine scolaire ou le restaurant d’entreprise. En ce qui concerne les dégraisseurs séparateurs à poser dans la cuisine, vous pouvez choisir entre trois catégories adaptées à un usage particulier :

Comment fonctionne un bac dégraisseur ?

Le bac dégraisseur est posé au point d’évacuation des eaux usées du restaurant et de celui du réseau d’assainissement public. Le principe de fonctionnement de l’appareil est le suivant :

  • Les eaux usées chargées de graisses, d’huiles ou de macro-déchets pénètrent dans le bac à graisses.
  • Un filtre, disposé à l’entrée, permet de bloquer les déchets solides.
  • L’eau ainsi filtrée poursuit son cheminement au travers d’un système de lamellaires. C’est alors que s’opère la mise à l’écart des résidus graisseux. La séparation est rendue possible par le fait que la graisse est plus légère que l’eau. Elle remonte donc naturellement à la surface en créant une pellicule qui est alors isolée.
  • L'eau, clarifiée de ses déchets lourds et de ses polluants graisseux, peut enfin s’écouler dans les canalisations sans risquer de les obstruer ou de polluer le réseau d’assainissement collectif.

Que dit la réglementation pour le bac à graisses ?

Il existe une législation spécifique en France concernant le bac dégraisseur d’une cuisine collective. Elle est inscrite dans le Code de l’Environnement et dans l’article 29-2 du Règlement sanitaire départemental. Cette réglementation est applicable aussi bien aux restaurants qu’aux professionnels des métiers de bouche, tels que les boulangers, les pâtissiers, les charcutiers, les bouchers, les poissonniers, les traiteurs, etc. Elle stipule qu’il est interdit d’introduire dans les canalisations publiques, toute matière susceptible de représenter un danger, de dégrader les ouvrages ou d’en perturber leur bon fonctionnement. C’est donc le cas des eaux usées chargées en graisse qui doivent être pré-traitées en amont de leur rejet dans le réseau d’assainissement.

La pose d’un bac dégraisseur dans un établissement de restauration collective est en conséquence obligatoire. Que vous choisissiez un séparateur de graisses posé en surface ou enterré dans le sol, veillez à ce qu’il soit aisément accessible. Cela permet d’assurer facilement l’entretien du bac à graisses. Celui-ci doit être régulièrement vidangé et nettoyé. En fonction de la fréquence d’utilisation, la vidange du bac à graisses doit être effectuée au minimum entre deux et cinq fois par an. La récupération des déchets graisseux doit être réalisée selon des procédures spécifiques, elle peut faire l’objet d’un contrat d’entretien avec une entreprise spécialisée en la matière. Précisons enfin que l’achat d’un bac à graisses, comme les frais d'installation, sont éligibles à la perception de subventions de la Chambre de Commerce et d’Industrie de votre département ou de l’agence de l’eau locale.

Comment choisir un bac à graisses pour restaurant ?

Le choix d’un bac à graisses dépend du type d’établissement de restauration et de l’activité habituelle de la cuisine. La gamme de séparateurs de graisses SFA permet de répondre à toutes les configurations. Les modèles proposés sont les suivants :

Le bac à graisses Sanigrease T24

Le bac dégraisseur mobile Sanigrease T24 est adapté à une installation mobile, dans un kiosque de restauration, un food-truck ou raccordé à un lave-vaisselle mobile. Cet appareil compact et léger, peut prendre place sans encombre sous un évier professionnel. La vidange de ce bac à graisses doit être effectuée quotidiennement, car le volume de graisse maximal est de 8 litres avec un réservoir d’une capacité totale de 24 litres. Le bac à graisses Sanigrease T24 est garanti 2 ans.

Le bac à graisses Sanigrease S

Le bac dégraisseur pour cuisine collective Sanigrease S est disponible en quatre versions pour un volume total de 680 à 1 600 litres. La capacité de l’équipement est suffisante pour traiter les déchets graisseux d’une cuisine servant jusqu’à 443 repas par jour ! Selon les modèles, cet appareil est complété par une ventilation et une colonne de vidange. Son volume compact facilite son installation, son entretien et sa maintenance. Le bac à graisses Sanigrease S est garanti 2 ans.

Le bac à graisses Sanigrease T

Reposant sur quatre pieds à hauteur du sol pour optimiser l’hygiène, voici le bac dégraisseur pour la plonge de restaurant. La cuve en acier inoxydable dispose d’un volume de 304 litres. Le panier à épluchures est amovible pour en simplifier le nettoyage, tandis que des vannes de vidange permettent de faciliter l’entretien. Ce modèle est disponible en quatre déclinaisons à sélectionner selon le nombre de couverts quotidiennement servis dans le restaurant. Le bac à graisses Sanigrease T est garanti 2 ans.

Le bac à graisses Sanigrease SU

Enfin, le bac dégraisseur à enterrer Sanigrease SU est disponible en cinq versions, pour un volume total de 340 à 1 500 litres. La cuve de cet appareil est rotomoulée en polyéthylène recyclable. Les modèles sont équipés d’un débourbeur permettant de récupérer les macro-déchets. Robuste et durable, ce séparateur de graisses est destiné à être enterré.